Synopsis

La récipiendaire de deux Academy Award® Emma Thompson ainsi que Tom Hanks, également gagnant de deux Oscar®, se partagent l’écran dans « Sauvons M. Banks » des studios Disney, un film qui s’inspire de l’incroyable et inédite histoire derrière « Mary Poppins » et qui raconte comment ce classique de Disney a vu le jour. Quand les filles de Walt Disney l’ont supplié de faire un film s’inspirant de leur livre préféré, « Mary Poppins », écrit par P.L. Travers, il leur a fait une promesse – une promesse qu’il a dû, à sa grande surprise, tenir pendant plus de 20 ans. Dans sa quête pour obtenir les droits de cette histoire, Walt fait face à une écrivaine entêtée qui n’a aucunement l’intention de laisser la grosse machine hollywoodienne faire ce qu’elle veut de sa nounou magique adorée. Cependant, comme les livres se vendent de moins en moins et que l’argent se fait rare, Travers décide à contrecœur d’aller à Los Angeles afin d’entendre les plans qu’a Disney pour l’adaptation cinématographique de son livre. Durant ces deux courtes semaines de 1961, Walt Disney sort l’artillerie lourde. Armé de story-boards inventifs et de chansons enjouées écrites par les talentueux frères Sherman, Walt met tout en œuvre pour séduire P.L. Travers, mais l’auteure difficile ne change toujours pas d’idée. Il perd peu à peu espoir en son projet alors que Travers devient de plus en plus intransigeante, et il voit ainsi les droits de cette histoire lui glisser lentement entre les doigts. C’est seulement lorsqu’il décide de replonger dans sa propre enfance que Walt découvre la vérité sur les fantômes qui hantent l’écrivaine, et ensemble, ils délivreront Mary Poppins pour créer l’un des films les plus attachants de l’histoire du cinéma. Inspiré par des faits réels, « Sauvons M. Banks » s’inspire de l’incroyable et inédite histoire derrière « Mary Poppins », qui raconte comment ce classique de Disney a vu le jour – et la relation compliquée qu’avait le légendaire Walt Disney avec l’auteure P.L. Travers, qui a failli empêcher la création du projet.

Réalisateurs

John Lee Hancock