prison 101 get hard

Être bien accompagné pour Prison 101

 

Il est blanc et un séjour en prison l’appelle. Pour survivre entre les barreaux, il demande à un ami noir qui a sûrement fait de la taule - alors que non - de lui donner des conseils. Raciste tout ça? Le réalisateur Etan Cohen (à qui l’on doit les scénarios de Tropic Thunder et King of the Hill) affirme que Prison 101 (Get Hard en version anglaise) est plutôt une satire.

 

Son premier fait d’arme est d’avoir réuni le grand Will Ferrell et le minuscule Kevin Hart à la même enseigne. Deux génies comiques qui adorent travailler en équipe et qui sont capables de se relancer la balle infiniment, avec ou sans improvisation.

Popularisé dans les années 80 avec 48 Hrs. (où Eddie Murphy faisait littéralement perdre la tête à Nick Nolte), le duo multiculturel est presque devenu une convention du genre, que l’on pense à Miami Vice, Rush Hour, Training Day et le récent The Wedding Ringer qui mettait en vedette Kevin Hart.

[ QUIZ : Les duos policiers ]

Mais quels sont les plus réussis, les plus marquants, les plus incroyables? Voici nos cinq chouchous…

 

L’arme fatale (Lethal Weapon)

C’était la belle époque où Mel Gibson incarnait le parfait héros de films d’action. Avec Danny Glover, ils passaient leur temps à s’engueuler en tuant des méchants, une tactique qui a donné plusieurs suites et de nombreuses copies inférieures. Que de souvenirs!

La chaîne (The Defiant Ones)

Afin de traiter du racisme avant son temps (1958), le cinéaste Stanley Kramer (son Devine qui vient dîner l’abordait également, mais presque une décennie plus tard) a concocté ce suspense à couper le souffle sur deux évadés de prison (Tony Curtis et Sidney Poitier) qui doivent travailler ensemble car ils sont liés par une même chaîne. Une œuvre riche et implacable qui a marqué sa génération.

Les hommes en noir (Men in Black)

Ce film n’a pas eu autant de succès uniquement pour sa sauce comique et de science-fiction. Le tandem en place jouait pour beaucoup dans l’équation. Tout le monde aime le verbomoteur Will Smith (du moins, dans les années 90) et le rouspéteur Tommy Lee Jones lui remettait constamment la monnaie de sa pièce.

 

 

Intouchables

Ce sont souvent les contrastes qui font rire. Alors confronter un riche tétraplégique bourgeois à un homme du peuple qui a toujours utilisé son physique pour se faire valoir, c’est une combinaison gagnante. Ce long métrage a touché le cœur du monde entier, transformant Omar Sy en véritable star (son camarade François Cluzet l’était déjà).

Voyez Intouchables sur demande à la Boutique Cineplex!

Sept (Se7en)

Il s’agit d’un des meilleurs thrillers des dernières décennies. Une plongée étouffante dans la nuit sans fin, avec un David Fincher en pleine possession de ses moyens qui a eu la présence d’esprit d’allier Brad Pitt et Morgan Freeman en flics incorruptibles. Deux excellents comédiens dont le jeu, tout en symbiose, apporte une humanité certaine à tout ce qui arrive.

 

Prison 101 (Get Hard en v.o.) prend l’affiche le 27 mars.